benews galette des rois

Cuisine : La galette des rois, histoire et recette

Papatissier 👍 Lifestyle 2 Commentaires

La galette des rois, qui nous vient de Rome, est une pâtisserie constituée de deux disques de pâte feuilletée garnis à l’intérieur d’une crème frangipane (mélange de crème d’amande et de crème pâtissière) et bien sûr, pour respecter la fameuse tradition, une fève en céramique.

De nos jours, nous retrouvons en boutique ces galettes sublimées de toutes les sortes et de bien des façons ! Mais celles que l’on retrouve le plus souvent sont : frangipane, poire chocolat, pomme et framboise.
Beaucoup se démarquent quand même en proposant des saveurs et des façons de faire assez inédites comme par exemple Christophe Michalak (un petit pâtissier à qui j’ai tout appris) avec cette année des galettes vanille/fève de tonka ou bien mandarine de Palerme par exemple, ceci est considéré comme une revisite de la galette des rois (je reviendrai sur les revisites dans un prochain article.)

Je vous mets aussi à disposition un lien qui vous permettra de découvrir les 5 meilleures galettes de Paris de ce début d’année 2017.

http://blogs.lexpress.fr/styles/bec-sucre-parigot/2016/12/30/les-5-meilleures-galettes-des-rois-a-paris-pour-2017/

Ma recette :

J’ai moi aussi voulu me faire un petit délice des rois, en m’essayant à une petite galette toute simple que l’on retrouve en magasin comme je viens de vous parler.
Ma galette se compose de :

  • Pâte feuilletée
  • Crème d’amande
  • Poires pochées
  • Chocolat noir

Recette :

Pour la pâte feuilletée je vous conseille d’aller demander auprès de votre pâtissier si vous pouvez en avoir pour avoir un super résultat niveau goût et feuilleté (ou alors avec le choix de recettes que je vous proposerai dans un article dédié seulement à elle).

La crème d’amande :

C’est très simple : prenez 50 grammes de beurre à une texture pommade (laisser très peu de temps au micro-ondes, votre beurre doit juste commencer à fondre au centre, et encore !!), rajoutez à votre beurre pommade 50 grammes de sucre (semoule ou sucre glace) avec 50 grammes de poudre d’amandes puis finissez en rajoutant 1 œuf (=50 grammes). Vous pouvez faire ce mélange avec un fouet pour que les ingrédients se mélangent bien entre eux mais faites attention à ne pas trop mélanger pour que la crème ne monte pas trop pendant la cuisson (vous pouvez sinon finir de mélanger avec une spatule). Vous pouvez aussi ajouter environ 5 grammes de maïzena pour lier votre crème.

Poires pochées :

Vous n’êtes pas obligé de les pocher, elles seront quand même fondantes avec la cuisson au four mais si vous voulez rajouter un petit quelque chose, vous avez juste à préparer dans une casserole de l’eau et du sucre, prenez comme base 100g d’eau et 80g de sucre (et si vous voulez vous faire un kiff ajoutez des épices, ou tout ce qui peut être infusible et que vous kifferiez dans vos poires) puis une fois le sirop à ébullition, plongez vos poires coupées en dés (tout en laissant bouillir puis ressortez au moment où, quand vous plantez votre couteau, il n’y ait aucune résistance. Égouttez-les, laissez-les refroidir.

Montage :

  • Prenez un disque de pâte feuilletée (étalez-le à la taille souhaitée)
  • Étalez la crème d’amande (en laissant 1 cm au bord) puis ajoutez les poires et terminez en mettant votre chocolat (vous pouvez faire les gourmands en mettant beaucoup de chocolat ou de poire ou autre, mais attention à ne pas trop garnir car cela sortira à la cuisson).
  • Mouillez ensuite le bord non garni avec de l’œuf ou de l’eau avec un pinceau puis refermez avec le 2e disque de pâte feuilletée puis appuyez pour bien souder.
  • Retournez la galette, dorez-la et rayez-la selon votre convenance.
  • Mettez la galette au four à 200°C pendant environ 15 minutes minimum (tout dépend des fours) et sortez-la lorsqu’elle est bien colorée comme sur la photo.
  • A la sortie du four, badigeonnez la galette du sirop restant des poires (pour donner un côté brillant et sucré).

galette des rois benewsgalette des rois benewsgalette des rois benews

Bon moi je dois y aller j’ai un Paris-Brest à rattraper. Jusque-là pâtissez bien !
Galette et cacahuètes, salut les tits biscuits !